• Choses Vues 4

    by  • 29 January 2018 • Choses vues • 0 Comments

    23 janvier

    Cette citation d’Hunter Thompson résume un peu ma journée. C’est dur:
    “Ecrire, j’imagine que c’est un peu comme baiser, ça n’amuse que les amateurs. Les vieilles putes rigolent rarement.”

    25 janvier

    Hier soir concert de Depeche Mode dans la toute nouvelle salle bordelaise, l’Arena. Je passe sur le parking hors de prix, la queue dehors et la rapidité de hérisson mort des serveurs aux bars; le concert était super. Plus qu’un concert, c’est un véritable spectacle, réglé au millimètre où l’on a l’impression que chaque tour sur lui-même de Dave Gahan est comptabilisé et que tout l’édifice peut s’effondrer s’il fait un pas de travers. N’étant pas un spécialiste, j’ai un peu eu l’impression d’être comme ces touristes qui vont voir un concert de Cure pour entendre Boys don’t cry (moi, j’y vais pour entendre des trucs plus “pointus”). Là, j’étais heureux qu’on me serve les tubes.
    Ah, sinon, Juppé était dans la salle. J’espère qu’il s’est bien fait chier.

    28 janvier

    Retour dans le Haut-Château après deux journées intenses à Angoulême. Revu des tas de copains et copines (peut-être pas tous, mais au moins ceux qui comptent) dont certains que je n’avais pas croisés depuis des années. Il y a eu aussi tous ceux que je ne connaissais pas encore dans la vraie vie et qui ont confirmé qu’il est toujours plus agréable de discuter autour d’un verre que de s’échanger des mails ou des notifications Slack.
    Récupéré le premier numéro de la revue Carbone qui devrait être dispo rapidos dans les librairies. Un beau bébé dont ses créateurs peuvent être fiers (et d’ailleurs, la saison deux de Moloch a commencé ici).

    J’ai vu l’expo Tezuka, qui était superbe et qui donnait envie de se replonger dans l’oeuvre du maître, mais les files d’attentes m’ont empêché d’en voir d’autres.

    Le plus important, pour moi, n’était pas là. Il s’agit, comme tous les ans, de relations humaines, de rencontres et de sortir de l’isolation du quotidien. De s’enthousiasmer sur de nouveaux projets, d’encourager des copains, de recevoir des conseils, de travailler sans en avoir l’air et de toujours, toujours, avancer en gardant espoir.
    Essentiel et nécessaire.

    About

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Current month ye@r day *