• Nouvelles

    automate

    Comme un automate dément reprogrammé à la mi-temps, 2012, Actusf

    À Hollywood, un scénariste de série télévisée affronte un de ses collègues en duel. L’enjeu : la suite de leur histoire. L’arme choisie : une borne d’arcade de Pac-man.

     

    Dans la banlieue infinie d’Alex et Marc, tout le monde est affilié à une marque et le gigantesque centre commercial représente la source de toute vie. Seule solution pour des ados privés du futur promis, trouver une drogue synthétisant le sense of wonder.

     

    Sugarmaim, le groupe mythique des années 1990, se reforme sur fond de conspiration extraterrestre. Quel rapport entre le rock’n’roll et les civilisations galactiques qui nous observent ?

     

    Auteur de plusieurs romans, essais et bandes dessinées, Laurent Queyssi signe ici son premier recueil de nouvelles, huit récits qui sont autant de visions obliques et décalées des mondes qui nous entourent.

     

    “Huit petites merveilles à lire sans modération.” 
    Christophe, Fnac Paris/Saint Lazare

     

    Etonnant petit recueil de nouvelles de SF plein d’imagination et de bonnes idées. Idéal pour s’évader en douceur au fil du quotidien et vous plonger dans un monde pas si éloigné de celui que nous connaissons.
    Florent, Fnac Boulogne

     

    Les (..) textes au sommaire de ce recueil montrent toute la diversité et le talent dont peut faire preuve Laurent Queyssi, une érudition allègre qui s’appuie sur un solide sens du récit et une inventivité permanente.
    Philippe Boulier, Bifrost

     

    Avec son écriture nerveuse, limite teigneuse, l’auteur distille un concentré de réalités déviantes comme autant de visions obliques de notre monde hyper consumériste et connecté, sur fond d’indie-rock et de ciel bleu immaculé.
    Nicolas Trespallé, Spirit

     

    Certaines personnes ont la SF dans la peau: métabolisée, elle leur vient tout naturellement. C’est le cas de Laurent Queyssi dont les huit nouvelles de ce premier recueil témoignent d’une familiarité avec le genre qui ne s’invente pas.”
    Pierre Jouan, Chronic’art

    Acheter

    Version numérique

     

    Le recueil reprend bon nombre de mes nouvelles, mais certaines n’ont été publiées qu’en revue. Voici la liste complète de mes nouvelles:

    Pont-des-Sables, in Utopiales 2015, Actu SF 2015.

    Facteur X, in “Bifrost” n°79, co-écrit avec Jim Dedieu et Xavier Mauméjean sous le pseudonyme de Laurence Rivière, Juillet 2015.

    Tammy tout le temps, in Contrepoints, éditions Actusf 2012

    Un Café dans les ruines, in La Guerre, anthologie d’une Belligerance, éditions Hydromel 2011

    Nous finirons bien par en venir à bout, in Inversion des faits, éditions Motamo 2011

    Nuit noire, sol froid, in Galaxies n°5, été 2009.

    Il ne construisent que la partie du monde dont ils ont besoin, in Dimension Philip K. Dick, Rivière Blanche, 2008. Ecrit en collaboration avec Ugo Bellagamba.

    707, hacienda way, in Dimension Philip K. Dick, Rivière Blanche, 2008. Ecrit en collaboration avec Ugo Bellagamba.

    Sense of wonder 2.0, in Black Mamba n°9, janvier 2008.

    Paddington et les ombres: une rétrospective, in Fiction n°6, Les Moutons Electriques, Automne 2007. Texte pour illustrer un portfolio de Greg Vezon.

    Fuck City, in Fiction n°5, Les Moutons électriques, Printemps 2007.

    La Scène coupée (Fantômas 1963), in Les Nombreuses vies de Fantômas, Les Moutons électriques, 2006.

    Planet of sound, in Fiction n°3, Les Moutons électriques, Printemps 2006. Ecrit en collaboration avec Jim Dedieu.

    Rebecca est revenue, in Fiction n°3 bis, Les Moutons électriques, Printemps 2006.

    Neurotwistin’, in Passés recomposés, Nestiveqnen, 2003.

    G’Yaga, in Pouvoirs Critiques, Nestiveqnen, 2002.

    Sense of wonder, in Etoiles Vives n°9, Le Belial, 1999.