• Aftershow

    by  • 6 November 2013 • Non classé • 1 Comment

    Howard Cruse m’a un jour raconté la fois où Robert Crumb est venu dormir chez sa mère alors qu’il était encore ado et qu’il était un fan absolu du créateur de Fritz the cat. “C’était comme si les Beatles sonnaient à la porte”, m’a-t-il expliqué. Le reste du séjour a été un peu décevant, car Crumb ne s’est pas tout à fait comporté comme Howard l’aurait imaginé (je vous passe les détails).
    Hier soir, je suis allé dans les coulisses après le concert des Pixies et pour moi, ça ressemblait aussi à quelque chose comme aller voir les Beatles. Mais, au contraire de Howard, je n’ai pas été déçu. Je n’aurais pu rêver meilleur accueil, plus de chaleur et d’intérêt de la part de Charles (oui, maintenant, j’appelle Black Francis Charles), de Kim Shattuck et de Joey Santiago. Et une putain de bonne conversation aussi, autour d’une bouteille de vin: le rapport entre les Pixies et le houmous (le houmous le plus dégueulasse était celui de Minneapolis), l’écrivain de SF préféré de Charles (KS Robinson), la lecture, l’inspiration (j’ai forcément parlé de Harlan Ellison), nous avons abordé tout ça et d’autres sujets qui ne me reviennent pas forcément en tête à l’instant. Ah, et quelques news sur le groupe aussi, que j’ai envie de garder pour moi. Une demi-heure dans les nuages et la satisfaction de découvrir que le créateur dont j’adore le travail depuis plus de vingt ans est aussi un type chaleureux, agréable et bougrement intéressant.
    Honnêtement, je n’aurais pas pu rêver mieux pour cette rencontre. Et oui, c’est sans doute un délire de fanboy adolescent un peu débile, mais merde, j’ai passé un moment merveilleux dont je me souviendrai toute ma vie et ça, ce n’est pas tous les jours.
    Ne boudons pas notre plaisir.

    DSCN7095

    About

    One Response to Aftershow

    1. Pingback: Head Carrier | Laurent Queyssi

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    Current month ye@r day *